Les bains de mer à Ajaccio

Présentation du travail de Master 2 d’Andrea Rossi (Histoire)

Problématique = comment émerge la station d’Ajaccio, dans un contexte où les regards sont tournés vers l’Atlantique ?

-> Le tourisme comme fait anthropologique global déterminant pour la société corse.
-> Perceptions du corps et usages du rivage en Méditerranée.
-> Bornes chrono : milieu XIXe-années 1930

I. La Corse et la station d’Ajaccio : de la terra incognita à la lumière

1. Les figures majeures de l’émergence d’un lieu de cure
A. Les Anglais
B. Les médecins et hygiénistes
C. Les figures locales

– action de la presse
– personnalités notables, action de l’administration
2. Les conditions favorables
A. Les spécificités différenciées du littoral corse 
– pourquoi Ajaccio s’émancipe plus que le reste de l’île —> épidémies ? salubrité ? climat ?
– émergence tardive : pourquoi ?
B. Les lieux communs de la description d’Ajaccio
– Q du sublime au coeur de l’esthétique romantique qui prévôt dans réhabilitation des littoraux = récits de voyages
C. Les conditions techniques
– chemins de fer
– liaison continent-Ajaccio paquebot


II. Ajaccio, station balnéaire ? : perceptions et usages du rivage
=> Quels usages du rivage se développent en concordance avec développement de la station ?
Usages déjà présents ?=> Existence des usages curatifs du rivage attestée par corps médical mais pas présent dans sources de presse : pas de trace de l’existence d’un établissement de bains officiel pour l’instant

1. Entre santé…
A. promenades de santé sur la plage, près du rivage
– conditions : heure, temps…
– climat, bienfaits de l’air marin
B. promenades sur mer
C. bains de mer ?
– établissement de bains de mer curatifs passés sous silence dans les sources —> pas de mention de l’existence d’un établissement officiel pour l’instant
– beaucoup de mentions des bains dans sources thermales (Caldaniccia + près d’Ajaccio) de l’intérieur


2. … et plaisir ?
A. usages pré-modernes : baraques populaires pour baigneurs
– beaucoup de demandes populaires pour construire des baraques pour les baigneurs : bains curatifs ou pour plaisir ?
– le souci de la pudeur et du voisinage des sexes = une conception différente de la baignade de loisir
– baraques populaires —> classe sociale, métiers des demandeurs de baraques ?
B. appréciation du paysage littoral
– appréciation panorama, vue sur mer
– promenades, yachting ?

TRANSITION l’appellation d’Ajaccio en tant que station balnéaire est ambiguë, des usages pré-modernes existent et sont même + présents dans les sources que les mentions de bains curatifs. Il semble qu’en matière de cure, la promenade près de la mer ou sur mer (pour apprécier les bienfaits de l’air marin) soit plus largement envisagée, tandis que le bain reste une pratique thermale dans des stations intérieures.

III. Développement et valorisation touristique : un défi à relever

=> que venaient vraiment chercher les touristes en Corse ? : venaient-ils chercher les joies du littoral ? perceptions profanes ?
1. A la poursuite d’un objectif : concurrencer les autres stations climatiques et balnéaires méditerranéennes
A. Aménagements, immobilier : hôtels, cottages, maisons louées accueillant voyageurs…
– aménagements (ex casino), importance salubrité de la ville
– immobilier
B. Publicité & valorisation par le corps médical
– adaptation activités ex sport anglais, salons de thé
– journaux en anglais, allemand… publiés dans d’autres villes
– valorisation du climat par le corps médical

2. Ajaccio station-d’hiver : histoire d’un échec
A. Concurrence 
– manque de lieux d’accueils, de distraction par rapport à la Riviera 
– projet de casino tardif
– un regard tourné vers l’intérieur : touristes qui ne viennent pas forcément chercher les joies du rivage, mais plutôt paysages pittoresques de l’intérieur (à lier avec le thermalisme dans les stations intérieures partie II)
B. Conditions techniques
– services automobiles, chemin de fer incomplet, liaison corse-continent —> développement tardif
C. Une popularité à nuancer
– un basculement tardif dans la popularité touristique (XXe) ex Club Ours Blanc 1935
– peu d’étrangers pendant la période étudiée cf liste d’étrangers publiées par journaux (établir une moyenne)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne Carol (29 juin 2021). Les bains de mer à Ajaccio. Usages du rivage en Méditerranée. Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://rivage.hypotheses.org/86


Auteur/autrice : Anne Carol

Projet porté par Anne Carol, professeur d'histoire contemporaine à Aix-Marseille I et rattaché à l'UMR 6570 (Telemme) de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search